Association de protection des équidés

Découvrez : SOS équidés

L'association SOS équidés a pour but de venir en protection aux équidés (Famille dont fait partie le cheval) mal traités ou abandonnés par leur propriétaire.

En effet, nombreux sont les propriétaires de chevaux à les utiliser comme des "objets". Ainsi, si un cheval ne peut plus "travailler" en saut d'obstacle par exemple suite à une fracture, il n'est pas rare que le propriétaire se "débarrasse" de son cheval pour le mettre à la boucherie.
Et que dire de ceux qui les abandonnent dans leur prés sans presque rien à manger ni boire suite à divers problèmes ou par manque d'intérêts.

C'est ainsi que l'association SOS équidés fut créée le 1er novembre 2002 par Mr et Mme Meurie (président et vice-présidente de l'association) ayant auparavant déjà effectué des sauvetages de chevaux.
Aujourd'hui, SOS équidés possède 20 chevaux (dont 4 en famille d'accueil), 2 poneys, une chèvre, et une quinzaine de chats.

Pour accueillir tous ses "pensionnaires", l'association dispose d'une structure d'accueil malheureusement très réduite qui est composée d'un bâtiment principal constitué de 6 boxes, et d'un abri pour le foin et le matériel, ainsi que plusieurs pâtures à Floing et ses environs.

photo des boxes SOS equides
Photo extérieure du bâtiment
photo batiment sos equides
Photo du bâtiment vue du haut de la pâture

Le bâtiment n'est pas alimenté en électricité (nous utilisons un groupe électrogène), ni en eau courante (nous utilisons des cuves pour stocker l'eau depuis un ruisseau)


L'association au quotidien :

SOS équidés demande beaucoup de temps aux bénévoles, membres et responsables de l'association. Tous les jours, nous devons aller voir les chevaux dans les différentes pâtures afin de vérifier qu'ils soient tous en bonne santé. Nous devons également nettoyer les boxes et le bâtiment, soigner les chevaux malades, les brosser, entretenir les pâtures et les locaux, mettre de l'eau dans les différentes patures et aux boxes, etc...
L'hiver est beaucoup plus difficile que l'été. En plus des tâches citées ci-dessus, il est nécessaire de donner à manger aux chevaux du foin et des aliments complémentaires et de nettoyer les boxes beaucoup plus souvent. De plus, brosser un cheval l'hiver peut prendre plusieurs heures.